En direct du Japon

Rencontre otaku. Groupes de Rencontres Otakus-geek... sur Facebook

Groupes de Rencontres Otakus-geek

Localisation : Dans la 5ème Dimension Hors ligne Ce n'est pas tant que les "otaku" ne cherchent rencontre otaku à se parler entre eux, simplement que, de ce que j'ai pu remarquer, la majorité rencontre otaku des gens très gentils et ouverts mais malheureusement plutôt timides bien sûr, je généralise mais en tout cas, rencontre otaku ma fac de japonais et dans mon entourage fan de mangas, c'est un trait de caractère qui revient asses souvent.

Mais y'a qu'à voir en convention où les gens se sentent tout de suite plus "intégrés" car dans un univers dans lequel ils se reconnaissent, tout le monde est tout de suite hyper chaleureux.

rencontre otaku

Rencontre otaku comme beaucoup l'ont dit, ça dépen du niveau de "fanattitude" on va dire. Déjà parce que forcément que celui qui a vu 50 rencontre otaku aura plus de recul que celui qui ne rencontre otaku que One Piece and co. Et bien évidemment, quand on a la vingtaine, ça devient difficile de réussir à parler aux ados de rencontre otaku car on ne recherche pas les mêmes choses donc généralement nos goûts divergent rapidement.

rencontre otaku citations rencontres vacances

Ensuite, ça dépend de la façon rencontre otaku la discussion est amenée. J'ai un ami avec qui je m'entends extrêmement bien, on se connaît depuis la fin du collège et à cette époque on parlait de manga tout le temps, ça ne me dérangeait pas. Maintenant j'ai 23 ans, je peux parler de mangas pendant des heures si je le veux mais je le fais moins qu'avant, tout simplement car il se passe d'autres choses dans ma vie dont je préfère discuter plus qu'auparavant.

rencontre otaku

Or, mon ami, peu importe de quoi je parle que ça soit une anecdote rencontre otaku ou un sujet plus global finit toujours par TOUT rapporter aux mangas, du coup j'ai l'impression de parler dans le vide parfois, comme si ce que je disais en parlant d'une réalité n'avait pas d'impact dans sa propre réalité, comme si il était enfermé dans sa bulle d'otaku. La conversation devient vite assez bridée du coup Pour terminer, par rapport à la façon dont les mangas sont perçus, je pense que ça dépend de l'âge et de l'entourage.

J'ai l'impression qu'au collège-lycée, lire des mangas n'est pas quelque chose d'étrange donc les gens en parlent plutôt facilement même si y'aura toujours des petites remarques de la part de certains crétins.

[Nyûsu Show] Les apports de la culture geek & Otaku

En revanche, quand on entre rencontre otaku les études supérieures ou dans la vie active, ça fait tout de suite plus "gamin", comme si l'on avait pas passé un cap donc c'est plus difficile de trouver des gens avec qui en parler ou qui y portent encore de l'intérêt.

Mais je pense que l'environnement joue beaucoup également: je suis en fac de lettres et je n'ai jamais eu de problèmes à en parler ni à trouver des gens s'y connaissant un peu sur le sujet.

rencontre otaku forum vrai site de rencontre

Des amies à moi sont en école d'économie et en école de tourisme et autour d'elles, personne avec qui en parler, du coup elles gardent leur passion rencontre otaku elles ou en viennent à s'en désintéresser petit à petit. Bref, tout est surtout une question de circonstances je dirai, il faut tomber sur les bonnes personnes ; Tokko a écrit : De façon générale, je n'aimerai pas parler manga et Japon toute la journée et tous les jours, en fait ça me rencontre otaku et ça me lasserai, même si je le redis, je suis passionnée et Rencontre otaku passionnée Je vis rencontre otaku passion avec des amis qui la partagent.

chat site de rencontre gratuit comme par hasard site de rencontre gratuit

Mais on ne parle pas que de ça. C'est pas une question d'avoir ou non à imposer ses passions aux autres Edité 11 fois.